NOUVELLES
16/01/2014 10:16 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Premier vol d'un drone Reaper français au Niger

L'un des deux drones Reaper installés fin décembre par l'armée française au Niger a réalisé jeudi un premier vol d'une quarantaine de minutes à partir de la base française de Niamey, a indiqué à Paris l'état-major des armées.

Les deux drones non armés, destinés à la surveillance de la bande sahélo-saharienne, avaient été acheminés au Niger directement depuis les États-Unis.

Ces drones MALE (moyenne altitude longue distance), fabriqués par la société américaine General Atomics, sont des appareils de reconnaissance sans pilote. Ils ont été déployés au Sahel pour renforcer la capacité de surveillance et de renseignement des forces françaises en Afrique.

Au début du mois, le ministère français de la Défense avait déclaré que le système de drones "sera en mesure d'agir dans toute la bande sahélo-saharienne" à partir de janvier.

Ces drones "serviront notamment au contrôle de zones et au renseignement contre-terroriste", ajoutait un communiqué.

La France, qui conduit simultanément deux opérations militaires, au Mali et en Centrafrique, ne disposait jusque là en matière de renseignement que de drones Harfang en bout de course.

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé en juin que Paris voulait acheter au total douze drones Reaper aux États-Unis. Cette acquisition est évaluée à 670 millions d'euros.

dch/jba/er/thm/jlb