NOUVELLES
16/01/2014 11:47 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

L'UE prête à réviser ses relations avec Cuba (diplomate)

L'Union européenne est prête à réviser ses relations avec Cuba, au point mort depuis plus de 10 ans, a-t-on appris jeudi de source diplomatique européenne.

"Un groupe de travail (avec des experts des 28 Etats membres de l'UE) a adopté le principe d'une révision des relations avec Cuba", a affirmé un diplomate s'exprimant sous couvert de l'anonymat.

Les pays européens les plus hostiles à tout changement d'attitude à l'égard de l'île communiste, Pologne et République tchèque, ont "levé leurs réserves", a ajouté ce diplomate.

La question d'une révision des relations avec Cuba doit encore être discutée au niveau des ambassadeurs puis, si un consensus se dégage, au niveau des ministres des 28 Etats membres de l'UE.

"Il est temps que l'Union européenne actualise ses relations avec Cuba sur la base des développements en cours", avait affirmé au début du mois le ministre néerlandais des Affaires étrangères Frans Timmermans à l'occasion d'une visite de deux jours à Cuba.

"Je pense qu'il est temps que l'Europe négocie une nouvelle position", avait-il déclaré à la presse.

L'Union européenne a suspendu sa coopération avec Cuba en 2003 après une vague de répression de l'opposition qui avait vu la condamnation à de lourdes peines de prison de 75 dissidents, qui ont depuis été tous libérés.

Depuis la reprise d'un dialogue entre les deux parties en juin 2008, divers accords bilatéraux ont été conclus entre Cuba et une quinzaine de pays de l'UE, qui maintient une "position commune" adoptée en 1996 conditionnant les liens avec l'île communiste avec des avancées sur le dossier des droits de l'homme.

aje/jri/mr