NOUVELLES
16/01/2014 04:56 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Les minières font grimper le TSX, mais le titre de Bombardier perd près de 8%

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de jeudi sur une modeste hausse, essentiellement grâce à un bond du secteur minier.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 59 points pour terminer la journée à 13 831,58 points. Ses gains ont toutefois été retenus par l'action de Bombardier (TSX:BBD.B), qui a piqué du nez après que l'avionneur eut annoncé que sa nouvelle ligne d'avions CSeries entrerait en service plus tard que prévu.

Son appareil CS100 ne sera pas livré avant la deuxième moitié de 2015, tandis que le CS300, une version de plus grande taille, prendra son envol environ six mois plus tard. Les avions de la CSeries devaient initialement être prêts vers la fin de 2014 ou tôt en 2015.

L'action de Bombardier a culbuté de 7,74 pour cent, à 4,17 $, sur un très lourd volume de 35,7 millions d'actions — soit environ sept fois plus que lors d'une séance normale.

Le dollar canadien s'est quant à lui apprécié de 0,16 cent US à 91,53 cents US.

Les principaux indices boursiers américains ont pour la plupart reculé après la publication de résultats décevants de la part des géants bancaires Goldman Sachs et Citigroup.

La moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a cédé 64,93 points à 16 417,01 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a glissé de 2,49 points à 1845,89 points et que l'indice composé du Nasdaq a gagné 3,81 points à 4218,69 points.

Sur le front économique, l'indice des prix à la consommation a grimpé de 0,3 pour cent aux États-Unis le mois dernier, ce qui se traduit par une inflation annualisée de 1,5 pour cent.

Et le département américain du Travail a fait état d'un recul des demandes hebdomadaires de prestations d'assurance-emplois conforme aux attentes.

L'annonce de Bombardier a fait reculer le secteur industriel du parquet torontois de près d'un pour cent, jeudi. Les actions des transporteurs ferroviaires ont aussi cédé du terrain, le titre du Canadien National (TSX:CNR) ayant échappé 1,09 $ à 58,64 $ tandis que celui du Canadien Pacifique (TSX:CP) a rendu 73 cents à 163,52 $.

Le groupe des mines et des métaux a réalisé la plus importante progression, soit 4,37 pour cent, malgré un recul de 2 cents US du cours du cuivre, qui a terminé à 3,34 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York.

L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a gagné 1,19 $ à 28,51 $, tandis que celle de Thompson Creek Metals a avancé pour une troisième séance de suite à la suite d'une amélioration de son évaluation par Bank of America/Merrill Lynch. Elle a pris 12 cents, soit 3,8 pour cent, à 3,28 $, après avoir gagné 12 pour cent mercredi et 18 pour cent mardi.

Le groupe de l'énergie a progressé de 0,73 pour cent, même si le prix du pétrole brut a retraité de 21 cents US à 93,96 $ US le baril à New York.

Le cours du lingot d'or a pour sa part grimpé de 1,90 $ US à 1240,20 $ US l'once à New York et le secteur aurifère torontois a gagné environ 0,7 pour cent. Le titre d'Iamgold (TSX:IMG) s'est emparé de 7 cents à 4,25 $.