NOUVELLES
16/01/2014 08:50 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Le prédicateur Abou Qatada appelle à cesser les combats rebelles/jihadistes en Syrie

Le prédicateur islamiste Abou Qatada, inculpé pour "terrorisme" en Jordanie, a appelé jeudi les rebelles et les jihadistes à cesser de se battre les uns contre les autres en Syrie, lors d'une audience de son procès à Amman.

"Les combats entre factions islamistes doivent prendre fin", a-t-il déclaré aux journalistes.

Le prédicateur jordanien a cité le Front al-Nosra et l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) impliqués dans le conflit en Syrie, exhortant les deux groupes à "se réconcilier" et a appelé à "la fin des enlèvements de personnes" non armées.

Le soulèvement populaire lancé en mars 2011 contre le président Bachar al-Assad s'est militarisé face à une répression sanglante. Le conflit est devenu de plus en plus complexe avec les affrontements opposant rebelles et jihadistes venus en grande partie de l'étranger.

Depuis le 3 janvier, les rebelles, excédés par les exactions attribuées à l'EIIL et sa volonté d'hégémonie, ont retourné leurs armes contre leur ex-allié dans la lutte contre le régime, dans le nord du pays.

Abou Qatada avait plaidé non coupable à l'ouverture de son procès le 10 décembre.

A la nouvelle audience, il a estimé que les procédures étaient "trop lentes" et réclamé que la cour "respecte" le traité ratifié entre Amman et Londres garantissant que des preuves obtenues sous la torture ne pourraient pas être utilisées contre lui en Jordanie.

Il a menacé de "boycotter" les audiences si l'accord n'était pas respecté.

Son procès a été ajourné au 30 janvier.

Après 10 ans de saga judiciaire, Abou Qatada a été extradé vers la Jordanie en juillet. Il avait été condamné à mort par contumace en 1999 pour "complot en vue de mener des actes terroristes", une peine immédiatement commuée en prison à vie assortie de travaux forcés. En 2000, il avait également été condamné par contumace à 15 ans de travaux forcés pour complot visant à attaquer des cibles touristiques en Jordanie.

str-akh/faa/tp