NOUVELLES
16/01/2014 03:55 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Le directeur du Dakar-2014 "déçu" et "surpris" par la décision de Mini

Le directeur du Dakar-2014 Etienne Lavigne s'est déclaré jeudi "déçu" et "surpris" par la décision de l'écurie Mini, dont trois voitures mènent la course, de figer les positions et de laisser l'Espagnol Nani Roma l'emporter devant le Français Stéphane Peterhansel.

"Nous n'avons pas été informés de cette décision par le team manager (de Mini, Sven Quandt, ndlr), a-t-il souligné. Nous sommes déçus, clairement, parce que ce n'est pas dans l'esprit de l'épreuve. On est un peu estomaqué. Ce n'est pas +fair+ (correct) du tout".

"Si j'étais méchant, a ajouté Lavigne, je dirais qu'ils (l'équipe Mini) peuvent venir récupérer le trophée tout de suite. Les plus beaux combats, ce sont les combats à la régulière, et à vaincre sans péril on triomphe sans gloire".

Pour Nani Roma, ce sera "une victoire petit bras, a-t-il poursuivi. C'est décevant pour Stéphane Peterhansel, ce n'est pas respectueux. C'est une mauvaise décision, à eux de l'assumer".

Peterhansel, deuxième au classement général derrière Roma et auteur d'une remontée impressionnante ces derniers jours, a lui aussi accusé le coup et reconnu "un peu de frustration".

"On avait fait du bon boulot et cette consigne de réduire l'allure est tombée, a-t-il dit à l'arrivée de la 11e étape (sur 13), qu'il a terminée à la 4e place. Là, c'est un peu de la souffrance, on roule doucement, on ne se fait pas plaisir".

Commencé le 5 janvier à Rosario (Argentine), le Dakar-2014 s'achève le 18 à Valparaiso (Chili).

heg/gv