NOUVELLES
16/01/2014 04:39 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

L'avenir en sous-carte

MONTRÉAL - Les boxeurs qui participeront à la sous-carte du gala Pascal/Bute, samedi au Centre Bell, ne pécheront pas par manque d'enthousiasme. Ils sont tous là pour impressionner.

Un texte de Jean-François Chabot

Ces jeunes fauves ont, les uns après les autres, fait une profession de foi en déclarant combien ils sont heureux à l'idée d'être partie prenante d'un rendez-vous de cette ampleur.

Étant donné que certains d'entre eux ont vu leur adversaire original se désister, leur présence au sein d'une des plus grandes soirées de l'histoire de la boxe professionnelle à Montréal constitue un prix de consolation alléchant.

C'est le cas du Colombien et Montréalais d'adoption Eleider Alvarez (13-0-0, 8 K.O.). Il devait en découdre avec le Sud-Africain Thomas Oosthuizen. Ce dernier a déclaré forfait en raison d'une blessure il y a deux semaines.

Le promoteur Yvon Michel s'est donné bien du mal pour trouver un substitut de dernière minute qui plairait assez au réseau HBO pour que le combat soit présenté à leur antenne. Peine perdue. Il a donc fallu se rabattre sur Andrew Gardiner (10-0-0, 6 K.-O.), un pugiliste d'Ottawa qui a déjà servi de partenaire d'entraînement à Alvarez.

Pas entièrement heureux de la tournure des événements, Alvarez promet d'en faire voir de toutes les couleurs à Gardiner. « Je veux qu'il sache que le ''sparring'' n'a rien à voir avec un vrai combat. »

Pensée positive

Le Trifluvien Michael Zewski (22-0-0, 17 K.-O.) n'a pas eu plus de veine. Il se retrouve lui aussi face à un remplaçant, le Polonais Kryzstof Szot (18-9-1, 5 K.-O.).

Le palmarès de Szot comprend une défaite par décision face à l'ancien champion du monde Nate Campbell. Aux prises avec des ennuis financiers, il a été contraint d'accepter des contrats purement alimentaires qui se sont traduits par sept défaites en neuf combats depuis juin 2012.

Zewski assure cependant qu'il le prendra très au sérieux parce que l'on dit de Szot qu'il est un dur à la tête dure!

Artur Beterbiev (3-0, 3 K.-O.), grand espoir du groupe GYM, ne devrait avoir aucune difficulté face au Français Gabriel Lecrosnier (16-24-3, 1 K.-O.). Si vous voulez voir le Russe en action, arrivez tôt.

À 31 ans, Sébastien Gauthier (22-4-0, 14 K.-O.) joue son va-tout face au Mexicain Javier Franco (20-11-2, 10 K.-O.). Avec une victoire, le petit boxeur de St-Jérôme pourrait donner un dernier élan à une carrière qui piétine depuis un peu plus de deux ans.

Inactif en 2013, Gauthier a perdu deux de ses trois derniers duels.

Autres combats:

  • Poids lourds (demi-finale de la soirée, 22 heures)
  • Mike Perez, Cuba, (20-0-0, 12 K.-O.) - Carlos Takam, Cameroun, (28-1, 22 K.-O.)
  • Poids lourds
  • Oscar Rivas, Colombie (12-0-0, 7 K.-O.) - Shawn Cox, Barbade, (16-4-0, 15 K.-O.)
  • Super mi-moyens
  • Yves Ulysse Jr, Montréal, débuts pros - Evaggelos Tsirimokos, Belgique, (6-3-0, 1 K.-O.)
  • Super mi-moyens
  • Sébastien Bouchard, Québec, (8-0-0, 2 K.-O.) - Giuseppe Lauri, Italie, (53-16-0, 31 K.-O.)