Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La villa toscane de Sting rénovée par la mafia napolitaine

La villa toscane du chanteur star Sting ou la célèbre Galerie des Offices à Florence (Italie) ont été rénovées à leur insu par des sociétés soupçonnées d'appartenir à la mafia napolitaine, la Camorra, a rapporté jeudi la presse italienne.

Les sociétés toscanes GGF et PDP Construction, appartenant à un prête-nom de la Camorra, sont accusées d'avoir mis sur pied un système de fausses factures pour un montant de 10 millions d'euros leur permettant une évasion fiscale de trois millions d'euros.

Six personnes ont été arrêtées et des biens de 11,3 millions d'euros, comptes en banques, biens immobiliers et actions de sociétés, ont été mis sous séquestre.

La liste des travaux réalisés par ces sociétés pour le compte de clients ignorant ces faits comprend aussi bien le chanteur Sting qui a une villa en Toscane que le grand musée de Florence, la Galerie des Offices, des hôtels de luxe et des châteaux ou encore le Hard Rock Cafe de Florence.

Les deux sociétés de construction étaient gérées dans les faits par Giovanni Potenza, 61 ans, membre de la Camorra et qui a déjà été condamné en 2007 pour association de malfaiteurs de type mafieux, selon le quotidien La Repubblica.

ide-ljm/fka/sym

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.