NOUVELLES
16/01/2014 01:08 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

La présumée maîtresse du président Hollande porte plainte contre le magazine

PARIS - L'actrice française qui entretiendrait une liaison secrète avec le président François Hollande a porté plainte contre le magazine à potins qui a révélé l'affaire, l'accusant d'intrusion dans sa vie privée.

Une représentante du magazine «Closer» a indiqué que la publication avait reçu jeudi des documents judiciaires provenant de Julie Gayet et de ses avocats.

La poursuite réclame 54 000 euros (80 000 $ CAN) en dommages et autres frais, en plus de la publication en première page du magazine d'un résumé de toute décision judiciaire dans cette affaire.

La représentante du magazine, qui a réclamé l'anonymat parce qu'elle n'était pas autorisée à discuter publiquement du dossier, a refusé de donner plus de détails.

François Hollande s'est dit «totalement indigné» par les allégations du magazine, mais n'a pas précisé s'il avait l'intention de porter plainte.