Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Kalachnikov compte exporter jusqu'à 200.000 fusils par an vers les USA et le Canada

Le fabricant d'armes russe Kalachnikov a annoncé jeudi un contrat prévoyant l'exportation vers les Etats-Unis et le Canada de jusqu'à 200.000 fusils en version civile par an.

Le contrat a été signé lors d'un salon spécialisé organisé à Las Vegas avec Russian Weapon Company, société chargée des importations des armes russes sur le marché américain, l'un des plus lucratifs au monde.

Il prévoit sur les cinq années à venir des exportations "de 80.000 à 200.000" fusil de chasse et de sport par an, ainsi que la promotion des armes du fabricant et le service après-vente, a précisé dans un communiqué Kalachnikov.

L'usine a pris l'an dernier le nom de son plus célèbre employé, l'inventeur du légendaire AK-47 qui est mort fin décembre.

"Nous espérons de cette coopération une augmentation de notre part de marché sur le vaste marché des armes civiles dans le monde", a souligné le fabricant russe.

Fondée en 1807 à Ijevsk (1.300 kilomètres à l'est de Moscou), l'usine a été reprise en mains ces dernières années par la holding publique Rostec, qui a entrepris de la moderniser. Elle a lancé de nouveaux modèles et considérablement augmenté ses exportations, fournissant notamment la police américaine.

gmo/lpt/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.