Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Grève chez Co-Op Taxi Laval

Une vingtaine d'employés de Co-Op Taxi Laval ont déclenché la grève jeudi matin. Il s'agit de répartiteurs, de téléphonistes et de préposés au transport adapté.

Selon le syndicat des Métallos qui les représente, les propriétaires de Co-OP Taxi demandent d'importantes réductions de salaire, tentent d'imposer une double échelle salariale et un contrat de travail de quatre ans.

Le syndicat réclame de son côté des augmentations de salaire de 2 % par année et un contrat de 3 ans.

Une demande a été déposée auprès du Conseil des services essentiels afin de déterminer si un niveau de service précis doit être maintenu dans le cas du transport adapté.

Les chauffeurs de taxi, eux, ne sont pas en grève. Et vérification faite, des préposés disant appartenir au « support technique » prennent les appels et affirment qu'« il n'y a pas de problème » et que tous les services de taxis sont toujours disponibles sur appel.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.