NOUVELLES
16/01/2014 01:04 EST | Actualisé 18/03/2014 05:12 EDT

Euro-2014 - Fernandez loin devant

L'Espagnol Javier Fernandez s'avance sereinement vers un deuxième titre consécutif alors qu'il a largement dominé le programme court de l'Euro-2014 de patinage artistique, jeudi à Budapest.

Premier Espagnol a être monté sur le podium d'un grand championnat il y a tout juste un an, le jeune homme de 22 ans a excellé sur son programme court, élaboré sur "Satan takes a holiday" de Larry Clinton.

Il a obtenu 91,56 points, soit son meilleur score, et a été le seul patineur à passer au dessus des 90 points. Derrière lui, pointe le Russe Sergei Voronov (85,51) et le Tchèque Tomas Verner (83,51), deux "anciens" (26 et 27 ans) qui jouent leur va-tout à trois semaines des jeux Olympiques de Sotchi (6-23 février).

"Je me sens plutôt pas mal, a commenté Fernandez. En fait, je m'amuse vraiment! Je pense que j'ai une vraie chance de décrocher l'or une nouvelle fois, mais tous ceux qui sont derrière moi peuvent venir me la voler. Mais je me suis senti très fort et je crois en moi".

Il devrait tenter 3 quadruples sauts lors de son programme libre samedi.

La plupart de ses rivaux n'en feront que deux, comme Voronov ou Verner.

Voronov et Verner dans la course

Voronov, 26 ans, a à coeur de réussir cette compétition, alors qu'un seul patineur russe pourra aller à Sotchi et que le ticket sera attribué après les Euros.

"Cela a été très dur pour moi aujourd'hui, j'ai eu des émotions très fortes. Samedi, je veux gagner le libre à 100% mais il y a vraiment beaucoup de concurrents très forts", a dit le Russe, encore jamais médaillé sur un grand championnat.

Voronov a fait mieux que son compatriote Maxim Kovtun, 18 ans, attendu à une meilleure place que 4e (83,15). Il a tenté 2 quads dans son programme court mais n'en a réussi qu'un.

Champion d'Europe en 2008, Verner n'avait plus patiné aussi bien depuis longtemps. Le Tchèque, que l'on pensait en retrait, a montré qu'il n'avait pas dit son dernier mot avec un début de saison convaincant.

Le Français Brian Joubert, le chouchou du public, a fait son retour à Budapest dix ans après avoir remporté son premier titre dans cette même ville. Et c'est à Budapest qu'il prend part à ses derniers championnats d'Europe, avant de mettre un terme à sa carrière à Sotchi.

Joubert, champion du monde 2007, n'a pas fait mieux que 9e (73,29) avec un programme monté en seulement 3 jours la semaine dernière. Son compatriote Florent Amodio, champion d'Europe 2011, a pris la 7e place (78,60).

En danse sur glace, la victoire est revenue aux Italiens Anna Cappellini/Luca Lanotte, sacrés pour la première fois de leur carrière avec un seul point d'avance (171,61) sur leurs dauphins, les favoris russes Elena Ilinykh/Nikita Katsalapov (170,51), pénalisés par la chute de Ilinykh.

Le bronze est revenu aux Britanniques Penny Coomes/Nicholas Buckland (158,69).

sc/gv/jgu