Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Appel au public pour trouver des victimes d'un présumé agresseur à Laval

La police de Laval est à la recherche de victimes potentielles d'un présumé agresseur sexuel de personnes mineures, Sylvain Leblanc, qui a été arrêté le 20 décembre dernier.

L'homme de 53 ans a été accusé en décembre d'agressions sexuelles et de trafic de stupéfiants.

Six de ses présumées victimes seraient déjà connues. Il s'agirait d'adolescents âgés de 14 et 16 ans.

Les enquêteurs sont toutefois convaincus que le suspect a fait un plus grand nombre de victimes. « On veut que les victimes nous contactent pour rencontrer les enquêteurs », a expliqué Franco Digenova, de la police de Laval.

Selon l'information fournie par la police, Sylvain Leblanc était parent bénévole dans une association sportive.

« [Il] se faisait passer pour un agent de la paix, un agent de police », a expliqué l'agent Digenova. « On pense que les victimes sont un peu gênées en pensant que c'était un policier. Ce n'est pas un policier, pas du tout. »

« Il faisait des petites fêtes, des petites rencontres chez lui. Il fournissait des stupéfiants et de l'alcool, a-t-il ajouté. Quand les jeunes étaient intoxiqués, il passait aux actes. »

La police de Laval demande maintenant l'aide du public, en raison de la gravité des crimes présumés qui auraient été commis au cours des 12 derniers mois.

La police de Laval invite toute personne qui aurait pu être une victime ou qui connaît quelqu'un dans cette situation à communiquer avec elle au 450-662-4636, en mentionnant le dossier LVL 131216 056.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.