NOUVELLES
15/01/2014 03:33 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Ottawa subventionne les exportations de produits forestiers vers l'Inde

OTTAWA - Le gouvernement fédéral investit une somme additionnelle de 600 000 $ afin de promouvoir les exportations de produits forestiers canadiens vers l'Inde, immense marché comptant une population de 1,2 milliard de personnes.

Dans le cadre d'une mission commerciale à Mumbai, le ministre fédéral des Ressources naturelles, Joe Oliver, a annoncé mercredi un nouvel investissement destiné à Forestry Innovation Investment India (FII India), bureau de promotion des produits forestiers canadiens à Mumbai. Ottawa avait antérieurement octroyé 1,6 million $ à FII India, que subventionne également le gouvernement de la Colombie-Britannique.

Le bureau de Mumbai présente des applications pour les produits ligneux canadiens, notamment dans l'ameublement de bureau et la fabrication de portes et fenêtres.

Le gouvernement avait précédemment annoncé l'octroi d'une subvention de 197 millions $ sur une période de quatre ans afin d'aider le secteur forestier canadien à innover, diversifier et accroître ses marchés.

Parmi les grandes économies mondiales, l'Inde est celle qui connaît la croissance la plus rapide, exception faite de la Chine. Le marché indien croît de plus de cinq pour cent par année, mais il demeure petit pour le bois d'oeuvre canadien.

Les échanges commerciaux bilatéraux entre le Canada et l'Inde ont totalisé 5,1 milliards $ en 2012, incluant 8,7 millions $ relatifs au bois d'oeuvre de la Colombie-Britannique.

Comme c'est le cas en Chine, la hausse des revenus disponibles en Inde alimente la demande d'habitations et d'ameublement.

La demande en provenance de l'Inde concerne principalement le bois de feuillus. Le gouvernement de la Colombie-Britannique prévoit cependant une augmentation de la demande de bois de résineux et d'autres espèces.