NOUVELLES
15/01/2014 06:03 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Le pape François remanie la commission chargée de la banque du Vatican

Le pape François a profondément remanié mercredi la commission de cardinaux chargée de superviser les activités de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), la banque du Vatican, remplaçant quatre de ses cinq membres.

Les cardinaux remplacés étaient entrés en fonction il y a seulement 11 mois au sein de la « commission de vigilance » normalement pour un mandat de cinq ans. Ils avaient été nommés par Benoît XVI peu avant sa démission.

Les nouveaux membres de la « commission des cardinaux de vigilance » sont Christopher Collins, archevêque de Toronto, Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, l'archevêque Pietro Parolin, nouveau secrétaire d'État du Vatican qui sera créé cardinal le mois prochain, et Santos Abril y Castillo, un Espagnol très proche du pape. Membre de l'ancienne équipe, le Français Jean-Louis Tauran conserve son poste.

Parmi les quatre commissaires remerciés figure le cardinal Tarcisio Bertone, ancien secrétaire d'État du Vatican, parfois accusé de laxisme sous le pontificat de Benoît XVI.

Le cardinal Domenico Calcagno, président de l'Administration du patrimoine du siège apostolique (APSA), est également parmi les sortants. Des magistrats italiens soupçonnent l'APSA d'irrégularités financières. Un audit externe a été ordonné par le pape François.

Ce dernier n'a pas exclu de fermer purement et simplement l'IOR, fondé en 1942 par le pape Pie XII, si la banque ne peut être efficacement réformée.