NOUVELLES
15/01/2014 06:35 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Le pape cite l'exemple du Japon pour encourager les chrétiens persécutés

Le pape François a cité mercredi l'exemple de la petite communauté catholique du Japon qui a su survivre dans le passé à de longues persécutions, pour encourager ceux qui souffrent en raison de leur foi au Moyen-Orient et ailleurs.

Devant 20.000 fidèles rassemblés par un froid humide sur la place Saint-Pierre lors de l'audience générale hebdomadaire, Jorge Mario Bergoglio a appelé notamment les "chers frères et soeurs de langue arabe", à prendre l'exemple de "l'Eglise japonaise qui s'était repliée dans la clandestinité au 17e siècle pendant près de deux siècles et demi", sachant "transmettre d'une génération à l'autre la flamme toujours vive de la foi", les laïcs administrant eux-mêmes le baptême.

Ce sacrement auquel le pape accorde une extrême importance est le premier que le pape François explique aux fidèles dans un cycle de catéchèses étalé sur plusieurs mois.

Au Japon, a raconté le pape, "alors que tous les prêtres étaient déportés et que des milliers de croyants étaient tués, les chrétiens continuaient à se rassembler en secret". "Quand un enfant naissait, le papa et la maman le baptisait, car nous pouvons tous baptiser".

Quand les missionnaires revinrent au Japon, "des milliers de croyants" sont sortis de l'ombre et "les missionnaires ont découvert une Eglise florissante".

Les persécutions contre les chrétiens ont augmenté en 2013, selon l'Index mondial de persécution 2014, classement annuel des 50 pays les plus affectés par le problème, selon l'association Portes Ouvertes.

La Corée du Nord, la Somalie, l'Afghanistan, les Maldives, l'Arabie Saoudite, le Yémen, l'Iran, la Libye, l'Ouzbékistan, le Qatar, la Syrie, l'Irak, le Pakistan, la Centrafrique, l'Egypte, la Birmanie, la Colombie, l'Erythrée, le Soudan sont épinglés à divers titres par le rapport.

jlv/mle/jh