NOUVELLES
15/01/2014 11:04 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Le Maroc veut un "message fort" du comité Al-Qods contre la colonisation israélienne

La réunion du comité Al-Qods prévue vendredi et samedi au Maroc, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas, doit permettre d'adresser un "message fort" contre la colonisation israélienne, a estimé mercredi le ministre marocain des Affaires étrangères Salaheddine Mezouar.

Outre M. Abbas, de hauts responsables d'une quinzaine de pays musulmans doivent participer à Marrakech (sud) à la 20e session du comité Al-Qods (Jérusalem en arabe), créé en 1975 sous la présidence du roi du Maroc pour veiller à la préservation de "l'identité civilisationnelle et culturelle" de la Ville sainte.

Cette réunion, la première organisée depuis 2000, "intervient dans une conjoncture internationale délicate, qui nécessite plus de cohésion (...) afin de relever les défis majeurs et sans précédent auxquels est confrontée" Jérusalem, a estimé M. Mezouar dans un entretien au quotidien Le Matin.

Elle doit "constituer un message fort à la communauté internationale pour l'inciter à assumer ses responsabilités en vue d'amener Israël à mettre un terme à ses activités de colonisation illégales", a-t-il ajouté.

Début janvier, Israël a encore annoncé un projet de construction de plus de 1.800 logements dans des colonies, dont plus d'un millier à Jérusalem-Est occupés et annexés.

Selon M. Mezouar, la réunion doit aussi permettre de faire le point sur l'action de l'Agence Bayt Mal Al-Qods, "instrument opérationnel du comité" créé en 1998.

Entre 2008 et 2012, l'agence a réalisé "127 projets" à hauteur d'environ 30 millions de dollars dans les "secteurs de l'enseignement, de la santé, de l'habitat, des affaires de femmes et de l'enfance, de la jeunesse et des sports, ainsi que d'autres programmes sociaux et d'assistance", a-t-il noté.

Le ministre a cependant déploré "le manque de ressources financières adéquates" et prévenu que les Etats membres du comité seraient appelés à "mobiliser davantage de ressources".

gk/fcc