NOUVELLES
15/01/2014 05:38 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

La loi réprimant l'homosexualité au Nigeria dénoncée par l'UE

L'Union européenne a dénoncé mercredi une loi réprimant sévèrement l'homosexualité au Nigeria en rappelant que l'UE est "opposée à la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle".

"Je suis préoccupée par la promulgation de la loi sur l'interdiction du mariage homosexuel au Nigeria", a affirmé dans un communiqué la représentante de l'UE pour les Affaires étrangères, Catherine Ashton.

La chef de la diplomatie de l'UE a relevé que certaines dispositions de la loi, votée en mai et promulguée lundi par le président nigérian Goodluck Jonathan, étaient "en contradiction avec les droits fondamentaux garantis par la constitution du Nigeria de 1999". Cette loi est "incompatible" avec un certain nombre d'accords internationaux signés par le Nigeria, a insisté Mme Ashton.

La loi prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d'emprisonnement pour les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation.

L'homosexualité est illégale dans 78 pays et punie de mort dans sept pays.

aje/jri/all