NOUVELLES
15/01/2014 06:45 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

David Cameron, Shinzo Abe et Dilma Roussef attendus à Davos pour le Forum économique mondial

Le premier ministre britannique David Cameron, le premier ministre japonais Shinzo Abe et la présidente du Brésil Dilma Rousseff se rendront Davos pour la 44ème édition du forum économique mondial, qui se tiendra du 22 au 25 janvier.

Plus de 2.500 participants venus d'une centaine de pays, dont une quarantaine de chefs d'État et de gouvernement sont attendus lors de ce grand rendez-vous annuel qui réunit chaque année le gotha de la politique et de l'économie dans cette station de ski huppée des Alpes suisses.

La chancelière allemande Angela Merkel, qui avait jusqu'à présent régulièrement participé à ce grand rendez-vous, ne sera toutefois pas présente cette année alors qu'elle se remet actuellement d'un récent accident de ski de fond.

Mark Carney, le gouverneur de la banque d'Angleterre, Mario Draghi, le président de la banque centrale européenne ainsi Christine Lagarde, la présidente du Fonds Monétaire International feront partie des personnalités du monde économique.

L'événement accueillera une fois encore de nombreux dirigeants de multinationale, à l'instar de Marissa Mayer, la patronne de l'américain Yahoo, ou de Joseph Jimenez, le directeur général du groupe pharmaceutique suisse Novartis, alors que la santé et la technologie feront partie des thèmes dominants lors de cette édition du forum.

Les entreprises françaises seront notamment représentées par Christophe de Margerie, le président et directeur général du géant pétrolier français Total et Christopher Viehbacher, le directeur général de Sanofi.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon fera également le déplacement pour aborder les questions concernant le changement climatique, le troisième thème majeur du forum cette année.

Fondé en 1971, le forum de Davos se présente comme un "laboratoire d'idées" pour débattre des grands thèmes qui façonneront le monde de demain.

La France sera représentée notamment par le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius accompagné du ministre de l'économie et des finances Pierre Moscovici et de Fleur Pellerin, ministre déléguée à l'Economie numérique .

Dans son allocution de présentation, le président fondateur du WEF Klaus Schwab a indiqué que la situation au Moyen-Orient sera un des points forts du Forum cette année, alors que celui de 2013 était dominé par la crise financière en Europe.

Parmi les dirigeants du Moyen-Orient sur la liste des participants à Davos, figurent Benjamin Netanyahu, Premier ministre d'Israël, et Shimon Peres, président d'Israël, ainsi que le vice premier minstre de l'Autorité palestienne Mohammad Mustafa.

Quant à l'Egypte, elle enverra à Davos, une importante délégation conduite par le Premier ministre Hazem El Beblawi et accompagné par les ministres des affaires étrangères, des finances, et des investissements.

Côté syrien, George Sabra, président de la Coalition nationale syrien, figurent sur la liste des participants au WEF.

En outre, le président iranien Hassan Rouhani participera le 23 janvier à Davos à un débat consacré à "l'Iran dans le monde", au lendemain de l'ouverture de la conférence sur la Syrie Genève II prévue le 22 janvier à Montreux, a-t-on appris auprès de l'organisation basée à Genève.

Le Forum de Davos coïncide cette année avec la conférence de Genève II, consacrée à la crise syrienne, et qui aura lieu à Montreux, sur les bords du lac Léman. La participation ou non de l'Iran à Genève II n'est pas encore réglée.

noo/mnb/ros