NOUVELLES
15/01/2014 01:37 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Chine: rare apparition dans une vidéo de l'épouse du Nobel Liu Xiaobo

La Chinoise Liu Xia, épouse du prix Nobel de la paix emprisonné Liu Xiaobo, a fait une rare apparition dans une vidéo mise en ligne mercredi, dans laquelle on voit la femme assignée à résidence lire deux de ses poèmes.

Cette vidéo très vraisemblablement filmée clandestinement a été publiée sur le site Youtube par le Centre indépendant PEN, un regroupement d'écrivains militant pour l'instauration de la liberté d'expression en Chine.

Liu Xia y apparaît assise chez elle, fumant une cigarette et lisant les deux poésies écrites sur un cahier, à la lueur d'une lampe de bureau.

Certains de ses vers peuvent être vus comme une allusion à sa solitude et à celle de son époux.

"Est-ce un arbre? C'est moi, toute seule. Est-ce un arbre en hiver? C'est ainsi, durant toute l'année", dit-elle. "N'es-tu pas fatiguée d'être un arbre toute ta vie? Même quand je suis épuisée, je veux me tenir droite. Y a-t-il quelqu'un avec toi?", poursuit-elle.

La femme conclut sa lecture par un sourire adressé à la personne qui l'a filmée.

Même si elle n'est officiellement accusée de rien, Liu Xia est assignée à résidence depuis plus de trois ans à Pékin et surveillée 24 heures sur 24.

Un des proches de l'épouse du Nobel, le dissident Hu Jia, a affirmé le mois dernier qu'elle souffrait d'une grave dépression, au point de risquer une détention dans un hôpital psychiatrique.

Après s'être passionnée jeune pour la poésie, la peinture et la photographie, Liu Xia a déjà publié avec Liu Xiaobo un recueil de poèmes inspiré par leur amour. Ce recueil est paru à Hong Kong.

La presse étrangère se voit interdire tout contact avec Liu Xia, et très rares sont les personnes à avoir réussi à rompre l'isolement qui lui est imposé.

Liu Xiaobo, un intellectuel et dissident, purge depuis 2009 une peine de 11 ans de réclusion pour "subversion", après avoir corédigé un texte prônant la démocratie en Chine, la Charte 08.

tjh-seb/jug/jh