NOUVELLES
15/01/2014 02:05 EST | Actualisé 17/03/2014 05:12 EDT

Ban demande au Nigeria de revoir sa loi contre l'homosexualité

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a demandé au Nigeria de revoir sa nouvelle loi réprimant l'homosexualité, craignant qu'elle "n'entretienne la discrimination et la violence", a indiqué mercredi son porte-parole Martin Nesirky.

La nouvelle loi prévoit une peine de 14 ans de prison en cas de mariage homosexuel et 10 ans d'emprisonnement pour les personnes de même sexe affichant publiquement leur relation.

"Le secrétaire général espère fortement que la constitutionnalité de la loi puisse être revue", a déclaré M. Nesirky, ajoutant que "l'ONU est prête à aider le Nigeria à amorcer un dialogue constructif et à apporter des changements dans ce domaine".

M. Ban "craint que la loi n'entretienne la discrimination et la violence" et n'entrave les efforts pour lutter contre le sida. Il "note avec inquiétude des informations selon lesquelles" la police a déjà arrêté plusieurs personnes dans le nord du pays sous l'accusation d'homosexualité et "les auraient même torturées".

Cinq hommes ont été jugés dans l'Etat de Bauchi, dans le nord du Nigeria, pour avoir créé un club homosexuel, a déclaré mercredi un représentant du tribunal islamique de cet Etat.

avz/are