NOUVELLES
14/01/2014 04:29 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Singapour s'apprête à moderniser ses chasseurs F-16 pour 2,4 milliards de dollars

Le Pentagone a notifié le Congrès américain d'un projet de contrat de 2,4 milliards de dollars pour la modernisation de la flotte de chasseurs F-16 de Singapour, a annoncé mardi l'agence chargée des ventes d'armes à l'étranger.

Le Congrès, notifié lundi, dispose de 30 jours pour soulever d'éventuelles objections, faute de quoi le contrat sera conclu.

Le projet porte sur la modernisation des 60 F-16 C/D de la flotte singapourienne, notamment à l'aide de nouveaux systèmes radars et de navigation inertielle, détaille dans un communiqué l'agence de coopération de défense et de sécurité (DSCA), chargée des ventes d'armes à l'étranger.

Le projet de contrat porte également sur la fourniture de quelques exemplaires de plusieurs types de bombes de précision à des fins de "tests et d'intégration" sur l'avion. Il permet de répondre aux inquiétudes "liées au vieillissement de la flotte de F-16, d'améliorer sa fiabilité et son efficacité au combat", justifie la DSCA.

Il s'intègre également dans le cadre de la stratégie américaine visant à renforcer ses partenariats régionaux, surtout en Asie, car ce contrat "améliorera la sécurité d'un partenaire stratégique qui a été et continue d'être un acteur important en faveur de la stabilité politique et du progrès économique dans la région Asie-Pacifique", selon la DSCA.

La modernisation de la flotte de F-16 singapourienne permet à la cité Etat d'attendre l'arrivée sur le marché du futur avion de chasse furtif F-35, pour lequel Singapour a manifesté son intérêt.

Lors d'une visite au Pentagone en décembre, le ministre singapourien de la Défense Eng Hen avait toutefois affirmé n'être "pas particulièrement pressé (d'acheter le F-35) parce que nos F-16 sont encore très opérationnels et s'apprêtent à être modernisés".

mra-ddl/mdm