NOUVELLES
14/01/2014 06:16 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Plus de 200 personnes fuyant la guerre au Soudan du Sud se noient dans le Nil

DJOUBA, Soudan du Sud - Plus de 200 personnes fuyant la guerre au Soudan du Sud sont mortes quand le bateau qui les transportait sur le Nil a coulé.

Un porte-parole militaire, le colonel Philip Aguer, a précisé mardi que le bateau transportait principalement des femmes et des enfants.

Des dizaines de milliers de personnes ont traversé le Nil sur des bateaux de bois pour fuir les combats autour de la ville de Bor, tenue par les rebelles.

Selon le colonel Aguer, la ligne de front continue de se déplacer, mais il semble que les combats se déroulent à environ 70 kilomètres au nord de Djouba, la capitale du pays.

En Éthiopie, où des pourparlers de paix sont en cours, un porte-parole des rebelles, l'ancien brigadier général Lul Ruai Kong, a déclaré que des hélicoptères ougandais et des avions de chasse bombardaient des positions rebelles.

Un autre responsable rebelle, Gideon Gatpan Thaor, a affirmé que des combattants avaient raconté avoir été incommodés par une arme brûlante, qui pourrait être du phosphore blanc.