NOUVELLES
14/01/2014 10:21 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Le premier ministre palestinien arrêté pour excès de vitesse en Cisjordanie

JÉRUSALEM - La police israélienne a annoncé mardi avoir brièvement arrêté le convoi du premier ministre palestinien pour conduite imprudente en Cisjordanie, provoquant un petit incident diplomatique.

Même si la police assure avoir rapidement autorisé le passage du convoi, les Palestiniens estiment que l'incident est une violation de leurs droits.

Le porte-parole de la police israélienne, Micky Rosenfeld, a expliqué que le véhicule de Rami Hamdallah et celui d'un autre membre de son équipe avaient été interceptés mardi pour excès de vitesse et pour avoir «dépassé tous les véhicules de façon dangereuse».

M. Rosenfeld a affirmé qu'après avoir identifié M. Hamdallah, la police a immédiatement autorisé le convoi à poursuivre sa route. Les deux chauffeurs seront toutefois interrogés par la police, a-t-il indiqué.

Ehab Bseiso, le porte-parole de M. Hamdallah, a estimé que l'incident mettait en lumière «les nombreuses violations commises contre les Palestiniens tous les jours».

Les Palestiniens ont une autonomie dans certaines parties de la Cisjordanie, mais l'incident de mardi s'est produit dans une zone sous contrôle israélien.