Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Le journaliste américain expulsé de Russie est interdit de séjour pour cinq ans (Moscou)

Le journaliste américain David Satter, expulsé de Russie, a "grossièrement violé" la loi migratoire russe et est interdit de séjour en Russie pendant cinq ans, a indiqué mardi le ministère russe des Affaires étrangères.

Le journaliste "s'est vu refuser un visa à entrées multiples en raison de violations grossières de la loi migratoire russe. Ce citoyen américain a de facto séjourné illégalement en Russie du 22 au 26 novembre 2013", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Il est interdit d'accès en Russie pour cinq ans à partir de son expulsion" le 4 décembre dernier.

"Au cours d'une audience du tribunal Taganski de Moscou le 29 novembre David Satter a été jugé coupable pour une infraction administrative. Il a reconnu sa culpabilité. Le tribunal l'a condamné à une amende et une expulsion de Russie", selon le ministère russe.

"Le 4 décembre 2013, D.A Satter a quitté la Russie", selon le ministère qui souligne que son affaire est "l'un des 500.000 cas des citoyens étrangers interdits d'accès en Russie pour une période de trois à dix ans".

neo/lpt/ros

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.