NOUVELLES
14/01/2014 01:56 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Le bénéfice de JPMorgan chute de 7% au 4e trimestre, coulé par les frais légaux

NEW YORK, États-Unis - La banque d'affaires américaine JPMorgan Chase a affiché mardi un bénéfice du quatrième trimestre en baisse de sept pour cent, ce qui est essentiellement attribuable à une croissance des frais légaux encourus pendant cette période.

La banque a engrangé un bénéfice net de 5,28 milliards $ US pour les trois derniers mois de 2013, comparativement à un bénéfice de 5,69 milliards $ US au cours de la même période l'année précédente.

Le bénéfice par action s'est établi à 1,30 $ US pour son plus récent trimestre, par rapport à celui de 1,39 $ US réalisé à la même période un an plus tôt. Les revenus de la banque ont reculé d'un pour cent pour atteindre 24,1 milliards $ US.

Les plus récents résultats de JPMorgan comprenaient plusieurs éléments non récurrents, notamment une charge de 27 cents US par action liée aux dépenses légales.

Sur une base ajustée, le bénéfice de la banque s'est établi à 1,40 $ US par action.

Une de ces dépenses légales concerne le règlement sur la participation de la banque à la combine à la Ponzi mise en place par Bernard Madoff. JPMorgan a accepté le 8 janvier de débourser 1,7 milliard $ US pour régler les accusations criminelles découlant de son incapacité à signaler son inquiétude au sujet du service d'investissement privé de Madoff.

«Il était dans le meilleur intérêt, pour notre société et nos actionnaires, d'accepter notre responsabilité, résoudre ces problèmes et aller de l'avant», a expliqué dans un communiqué le chef de la direction de JPMorgan, Jamie Dimon.

Les problèmes légaux de JPMorgan ont lourdement pesé sur ses résultats financiers. La banque a affiché en octobre une perte pour son troisième trimestre, sa première perte trimestrielle en 10 ans.