NOUVELLES
14/01/2014 02:10 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

L'attaque d'un ministre israélien contre Kerry "choquante et déplacée" (Maison Blanche)

La Maison Blanche a estimé mardi que l'attaque virulente du ministre israélien de la Défense contre le secrétaire d'Etat John Kerry, rapportée par la presse, était "choquante et déplacée".

Le porte-parole de la présidence américaine Jay Carney a en outre estimé que les commentaires de Moshé Yaalon --qui a accusé M. Kerry de ne rien comprendre au dossier israélo-palestinien-- n'étaient pas cohérents avec les relations étroites qu'entretiennent les Etats-Unis et l'Etat hébreu.

Selon le journal isarélien Yediot Aharonot, M. Yaalon a affirmé, dans des conversations privées avec des responsables israéliens et américains, que "le secrétaire d'Etat John Kerry --qui est arrivé ici déterminé, et qui est animé par une obsession incompréhensible et une sorte de messianisme-- ne peut rien m'apprendre sur le conflit avec les Palestiniens".

"La seule chose susceptible de nous sauver est que John Kerry remporte le prix Nobel (de la Paix) et nous laisse tranquilles", a ironisé le ministre de la Défense, selon le journal.

"Les déclarations du ministre israélien de la Défense, si elles sont fidèlement rapportées, sont choquantes et déplacées, particulièrement vu tout ce que les Etats-Unis font pour soutenir les besoins d'Israël en matière de sécurité", a affirmé M. Carney.

"M. Kerry et son équipe ne cessent d'oeuvrer en faveur d'une paix dans la sécurité pour Israël, en raison des inquiétudes et de l'engagement des Etats-Unis pour l'avenir d'Israël et de son peuple", a encore assuré le porte-parole.

"Mettre en doute les motivations de M. Kerry et déformer ses propositions n'est pas quelque chose que nous attendons du ministre de la Défense d'un allié proche", a estimé M. Carney.

Le département d'Etat américain avait déjà qualifié auparavant d'"insultants" les propos de M. Yaalon.

tq/mdm