NOUVELLES
14/01/2014 12:29 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

La Centrafrique devrait avoir un nouveau président d'ici la fin de la semaine

BANGUI, République centrafricaine - Les responsables de la République centrafricaine ont entamé mardi le processus visant à choisir un nouveau président intérimaire, qui aura pour lourde tâche de sortir le pays du chaos.

Une réunion du Conseil national de transition était prévue mardi à Bangui, et ses 135 membres devraient choisir un nouveau président d'ici la fin de la semaine.

La réunion survient après la démission, vendredi, du rebelle devenu président Michel Djotodia, après dix mois au pouvoir. Son premier ministre a également démissionné.

M. Djotodia faisait face à des critiques croissantes de la communauté internationale alors que son pays s'est progressivement enfoncé dans l'anarchie sous sa présidence, les chrétiens et les musulmans s'attaquant mutuellement avec des machettes dans les rues.

Des responsables ont indiqué que les membres du Conseil national de transition devaient se rencontrer mardi après-midi pour décider du calendrier de réception des candidatures pour la présidence.