NOUVELLES
14/01/2014 05:47 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Goldcorp devra accroître son offre pour Osisko, croient des analystes

TORONTO - La société aurifère Goldcorp (TSX:G) devra accroître son offre si elle souhaite voir couronnée de succès sa prise de contrôle non sollicitée de l'entreprise montréalaise Corporation minière Osisko (TSX:OSK), affirment des analystes.

Dan Rollins, analyste chez RBC Marchés des capitaux, croit que Osisko va négocier une offre améliorée de l'ordre de 6,50 $ à 7 $ par action. Goldcorp a soumis lundi une offre d'une valeur d'environ 5,95 $ par action.

Dans des notes envoyées à des clients, M. Rollins a dit croire que la proposition faite par Goldcorp visait à attirer Osisko à la table de négociation afin de conclure une transaction amicale ou de soumettre aux investisseurs une offre supérieure.

Le cours des actions d'Osisko a grimpé largement au-dessus du prix offert par Goldcorp, après que l'importante société minière de Vancouver eut annoncé qu'elle faisait une offre en espèces et en actions — évaluée à quelque 2,6 milliards $ — afin de mettre la main sur l'entreprise montréalaise.

En vertu des conditions de l'offre, les actionnaires d'Osisko recevraient 0,146 action de Goldcorp et 2,26 $ en espèces pour chacune des actions d'Osisko. En raison de la partie en actions de l'offre, la valeur de celle-ci évalue sans cesse.

Les actions de Goldcorp ont terminé la séance de mardi à 24,34 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 70 cents. Le titre valait 25,29 $ avant l'annonce de l'offre.

Les actions d'Osisko ont quant à elle clôturé en léger recul de 1 cent à Toronto, à 6,23 $. Elles avaient terminé à 5,17 $ vendredi dernier, dernière séance avant la proposition soumise par Goldcorp.

Osisko a indiqué que son conseil d'administration examinerait l'offre de Goldcorp, mais n'a fait aucun autre commentaire.

Goldcorp a déjà été le l'un des plus importants actionnaires d'Osisko. Le géant de Vancouver a cependant vendu sa participation de 10,1 pour cent dans la société montréalaise en 2011, en échange de 13,75 $ par action, pour une somme totale d'environ 530 millions $.

Le président et chef de la direction de Goldcorp, Chuck Jeannes, a indiqué lundi que les deux firmes avaient eu des entretiens sur une base régulière jusqu'à la fin de l'année dernière.