NOUVELLES
14/01/2014 05:30 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Ghadi, le premier Libanais sans confession

Le fragile équilibre entre les différentes religions et entre les branches de l'islam est souvent menacé au Liban, notamment par les attentats meurtriers qui se sont multipliés, ces dernières années.

Un couple libanais pense avoir trouvé la solution à ces déchirements : leur enfant est officiellement le premier à être né sans étiquette religieuse.

Dans ce pays où le confessionnalisme régit tout, les parents, elle chiite, lui sunnite, souhaitent que leur enfant serve d'exemple.

Marie-Eve Bédard raconte toutefois comment leur chemin est parsemé d'embûches.

Le Liban otage du conflit syrien

Répartition confessionnelle au Liban