Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ghadi, le premier Libanais sans confession

Le fragile équilibre entre les différentes religions et entre les branches de l'islam est souvent menacé au Liban, notamment par les attentats meurtriers qui se sont multipliés, ces dernières années.

Un couple libanais pense avoir trouvé la solution à ces déchirements : leur enfant est officiellement le premier à être né sans étiquette religieuse.

Dans ce pays où le confessionnalisme régit tout, les parents, elle chiite, lui sunnite, souhaitent que leur enfant serve d'exemple.

Marie-Eve Bédard raconte toutefois comment leur chemin est parsemé d'embûches.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.