NOUVELLES
14/01/2014 06:59 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

Espagne - Les larmes de joie de Ronaldo à la Une de la presse

Les larmes de joie de Cristiano Ronaldo avec son fils, lors de la remise du Ballon d'or à Zurich lundi soir, faisaient la Une de la presse espagnole mardi.

L'attaquant du Real Madrid remporte à 28 ans son premier Ballon d'or depuis 2008, aux dépens de Franck Ribéry, arrivé troisième après Lionel Messi, quadruple tenant du titre dont la saison a pourtant été hachée par les blessures.

"Cristiano a touché le monde du football avec son émotion lors de la remise du Ballon d'Or", affirme le journal sportif Marca.

Le quotidien AS, très pro-Real Madrid, raconte "les larmes en or" de Ronaldo, allant jusqu'à affirmer que ce prix avait été célébré par certains supporteurs comme une victoire en Ligue des champions.

Traduisant le bipolarisme de la presse sportive espagnole, AS estimait que "le meilleur a gagné" tandis que son concurrent Sport, défenseur du FC Barcelone et de Lionel Messi, affirmait que "cette fois, le meilleur n'a pas gagné".

"Finalement, sa forte persévérance a été récompensée à Zurich. Il a obtenu la meilleure reconnaissance individuelle que puisse recevoir un footballeur: le très convoité Ballon d'or," écrit le quotidien généraliste El Mundo.

Le journal El Pais souligne pour sa part que Ronaldo est parvenu "petit à petit, a changé son image de frimeur capricieux pour arriver à un moment clef, l'actuel, où il est perçu comme un joueur phare et, ce qui est encore mieux, une personne plus mûre".

Mundo Deportivo affiche à la Une le faible écart entre Ronaldo et Messi, 27,99% contre 24,72%, et regarde déjà vers la Coupe du Monde de football au Brésil (12 juin-13 juillet), où le Portugal de Ronaldo et l'Argentine de Messi seront en lice.

"Cristiano a gagné" mais "Messi prévient: je ne pense pas à ce que j'ai fait, je pense à ce qui vient", écrit le journal en Une.

kca/ib/gv