NOUVELLES
14/01/2014 04:43 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Commotions : une juge rejette l'entente

Une juge de la cour fédérale américaine a rejeté l'entente de 765 millions de dollars proposée par la NFL dans le dossier des commotions cérébrales mardi. Ce montant serait insuffisant a tranché Anita B. Brody.

La somme négociée ne parviendrait pas à couvrir les compensations pour 20 000 joueurs à la retraite.

La juge Brody a réclamé aux parties une analyse financière plus étoffée, et ce, une semaine après le dépôt d'un plan de paiement par les avocats des joueurs.

Les compensations individuelles initiales avaient été prévues à 5 millions pour ceux atteints d'Alzheimer, 4 millions pour les familles de ceux diagnostiqués après leur mort d'encéphalopathie traumatique chronique et 3 millions pour ceux atteints de démence.

La poursuite accusait la ligue d'avoir caché les risques des commotions cérébrales à ses joueurs pendant des décennies.

Les Lions choisissent Caldwell

Les Lions de Détroit ont nommé Jim Caldwell au poste d'entraîneur-chef, mardi.

Il aura la tâche de relancer le quart-arrière Matthew Stafford qui manque de constance depuis le début de sa carrière.

Caldwell a dirigé les Colts d'Indianapolis de 2009 à 2011. Il les a guidés jusqu'au match du Super Bowl à sa première saison aux commandes.

Il a aussi aidé les Ravens de Baltimore à remporter le dernier Super Bowl. Engagé en janvier 2012 comme entraîneur des quarts. Il a été promu la même année au poste de coordonnateur à l'attaque.

Les Lions ont aussi considéré Ken Whisenhunt, embauché lundi pour diriger les Titans, ainsi que Mike Munchak et Gary Kubiak, les anciens entraîneurs au Tennessee et à Houston, respectivement.

Depuis leur conquête du championnat de la ligue en 1957, les Lions n'ont remporté qu'un seul match éliminatoire. C'était en 1991.

En 2013, une séquence de quatre revers en fin de saison et une décevante fiche de 4-12 ont mené au congédiement de Jim Schwartz.