NOUVELLES
14/01/2014 11:00 EST | Actualisé 16/03/2014 05:12 EDT

CH: Brière est confiant de retrouver sa touche avec Eller et Bourque

BROSSARD, Qc - Le trio de Tomas Plekanec a retenu l'attention au cours des derniers jours, mais Daniel Brière est confiant de pouvoir se relancer en compagnie de ses nouveaux acolytes Lars Eller et Rene Bourque.

«Ce sont deux gros bonhommes et j'essaie de me servir de ça, de leur côté physique, a expliqué Brière, auteur de sept buts et six passes en 33 matchs cette saison. Lors du dernier match (contre les Blackhawks de Chicago), on a obtenu plusieurs chances de marquer, même si ça ne s'est pas concrétisé. On était autour du filet — Lars et Rene aussi ont eu de bonnes chances de marquer — et si on continue à jouer de cette façon, il n'y a pas de doute qu'on pourrait faire du dommage.»

Brière a brillé le 4 janvier dernier en amassant deux buts et une aide contre les Sénateurs d'Ottawa. Son point précédent avait été amassé le 4 décembre, lorsqu'il avait récolté une aide contre les Devils du New Jersey, les prochains visiteurs au Centre Bell mardi soir.

Bourque, son compagnon de trio, se retrouve un peu dans la même situation que l'attaquant de Gatineau. Il n'a pas obtenu de point depuis son retour d'une blessure le 17 décembre, et n'a pas touché la cible depuis le 2 décembre, contre les Devils. Il a toutefois assuré qu'il souhaitait poursuivre l'expérience au sein de cette unité offensive.

«J'espère qu'on pourra bâtir quelque chose avec ces deux gars-là. Je veux rester sur le même trio qu'eux, a indiqué Bourque. C'est bien de compter sur Daniel parce qu'il apporte un autre élément de talent sur notre ligne. (...) Je prône un style de jeu qui fait que je me retrouve souvent profondément dans le territoire adverse, dans le coin de la patinoire. Je dois être celui qui pratique l'échec-avant, qui se sert de ses épaules, et je sais que Danny aime lui aussi se retrouver derrière le filet adverse. Si on réussit à se rendre dans notre zone de confort avec la rondelle, on devrait parvenir à créer des chances de marquer.»

Eller, pour sa part, a connu une séquence de deux buts en autant de matchs entre le 31 décembre et le 2 janvier, mais il s'est récemment illustré en manquant une cage béante alors que le gardien des Hawks Corey Crawford était allongé dans son demi-cercle, samedi dernier. L'entraîneur-chef Michel Therrien a néanmoins tenu à dire qu'il avait confiance dans ce trio, à l'issue de la séance d'entraînement de lundi au complexe Bell de Brossard.

«Dans le cas du trio de Lars Eller, il a généré des chances de marquer et c'est ça qu'on demande, a dit Therrien. Il travaille avec intensité et créé des chances de marquer, ce qui est très bon signe. C'est quand tu n'as pas de chances de marquer que tu commences à te questionner.»

D'autre part, l'entraîneur-chef des Devils Peter DeBoer a annoncé que Martin Brodeur sera devant le filet des Devils mardi soir au Centre Bell. Le Québécois, qui a connu sa part de succès à Montréal, disputera son 70e match en carrière contre le Tricolore. Il a compilé une fiche de 44-19-6, avec neuf jeux blancs, une moyenne de buts alloués de 1,85 et un taux d'efficacité de ,929. Il sera confronté à Carey Price.