Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Centrafrique: élection samedi du président par intérim (source CNT)

Le bureau national du Conseil national de transition (CNT, parlement provisoire) centrafricain a programmé pour samedi l'élection du futur président par intérim, a indiqué à l'AFP une source du bureau national.

"Nous nous sommes mis d'accord sur un agenda prévoyant le dépôt des candidatures jeudi et une élection samedi", a expliqué cette source sous couvert d'anonymat, ajoutant que ce "chronogramme" devait encore être adopté en séance plénière mercredi.

Selon cette source, une dizaine de critères pour accepter les candidatures ont également été retenus, notamment l'interdiction aux actuels hauts responsables de la transition de se présenter.

Le président centrafricain par intérim Alexandre-Ferdinand Nguendet, qui semblait ces derniers jours dans les starting-block, ne présentera pas sa candidature, a d'ailleurs indiqué mardi son entourage, ce qui a été confirmé par une source diplomatique occidentale.

Comme prévu en cas de vacance du pouvoir, M. Nguendet a succédé à l'ex-président Michel Djotodia, contraint vendredi à la démission par la communauté internationale ulcérée par son incapacité à juguler la crise en Centrafrique.

Le CNT a ouvert mardi une session spéciale pour élire un nouveau président de transition dans un pays ravagé depuis un an par des violences et au bord de la faillite.

cf/cl/jmc

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.