Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Azerbaïdjan: un opposant condamné à six ans de prison pour hooliganisme

Un militant de l'opposition en Azerbaïdjan a été condamné à six ans de prison pour hooliganisme, à l'issue d'un procès dénoncé par ses partisans comme politiquement motivé, a indiqué mardi son avocat.

Un tribunal de la ville de Lankaran (sud), a reconnu coupable lundi Yadigar Sadigov, conseiller du parti d'opposition Musavat, d'avoir battu un ancien combattant handicapé, a précisé l'avocat Khalid Bagirov.

L'opposition a aussitôt dénoncé une décision politiquement motivée, la défense de M. Sadigov affirmant qu'aucune preuve fiable de la culpabilité de l'opposant n'avait été présentée au cours du procès.

"Aucun des témoins entendus par le tribunal n'a pu se souvenir du lieu où cette bagarre présumée avait eu lieu", a souligné M. Bagirov.

Le vice-président du parti Musavat, Tofig Yagublu, comparaît aussi devant la justice actuellement.

M. Yabuglu et 17 autres opposants, parmi lesquels Ilgar Mammadov, qui dirige le mouvement d'opposition "Alternative républicaine" (Real), sont accusés d'avoir provoqué des troubles de masse dans la ville d'Ismaïlli, dans le centre de l'Azerbaïdjan, où quelques milliers d'habitants ont manifesté en janvier 2013 en réclamant la démission du gouverneur.

L'opposition nie toute implication dans ces actions de protestation.

Toute contestation publique du régime du président Ilham Aliev provoque aussitôt une réaction sévère des autorités dans cette ancienne république soviétique riche en hydrocarbures.

M. Aliev, 51 ans, au pouvoir dans ce pays depuis qu'il a succédé à son père en 2003, a remporté une victoire écrasante à la présidentielle du 9 octobre 2013, s'assurant un troisième mandat consécutif.

Avant lui, son père Heydar Aliev, ancien du KGB, avait dirigé l'Azerbaïdjan presque sans interruption de 1969 à 2003.

eg-del-mp/lpt/jh

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.