NOUVELLES
14/01/2014 04:49 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Air Canada Rouge embauche dans l'ouest du pays

Air Canada Rouge accroît le nombre de ses agents de bord en Colombie-Britannique et en Alberta, alors que la filiale au rabais d'Air Canada commencera ce printemps à desservir Vancouver et Calgary. Mardi, le transporteur a annoncé qu'il allait procéder à l'embauche de centaines de nouveaux employés pour porter sa flotte d'agents de bord à 650, d'ici la fin de l'année. De ce nombre, 110 entament leur formation ces jours-ci. Le transporteur procèdera par ailleurs à des entrevues à la fin du mois pour le recrutement d'autres candidats.

Actuellement, 220 agents de bord sont à l'emploi d'Air Canada Rouge, et ils ont pour base Montréal et Toronto.

Les agents de bord qui seront embauchés pour l'expansion dans l'Ouest canadien devront demeurer à un maximum de 90 minutes d'automobile de l'aéroport de Vancouver, a précisé le transporteur Les agents qui travailleront sur des vols au départ de Calgary y seront transportés depuis Vancouver à bord d'avions d'Air Canada.

Rappelons que la création de ce transporteur au rabais avait été annoncée par Air Canada en septembre 2012. Air Canada avait alors justifié sa création en affirmant qu'Air Canada Rouge lui permettrait d'exploiter des destinations européennes qui n'étaient pas rentables. Air Canada, dont le siège social est à Montréal, tente de cette façon de concurrencer les Air Transat, Sunwing et WestJet, sur des trajets vers les États-Unis ou des destinations prisées des vacanciers, comme dans les Caraïbes.

À la clôture des marchés à Toronto, mardi, le titre d'Air Canada clôturait à 8,77 $, en baisse de 0,34 %.

Le dossier épineux des services en français

Dans le communiqué annonçant l'embauche de nouveaux agents de bord, Air Canada Rouge dit rechercher des candidats jeunes de coeur, qui ont de l'entregent, qui valorisent le travail en équipe, qui peuvent « penser debout » et qui aiment voyager. Nulle part est-il mention, dans ce communiqué, de l'obligation d'offrir des services dans les deux langues officielles. 

Le français à Air Canada est un dossier qui a fait couler beaucoup d'encre. Rappelons que la Cour suprême a accepté d'entendre la cause opposant Air Canada à deux citoyens d'Ottawa, frustrés de ne pas avoir été servis en français lors de voyages effectués avec Air Canada. Les plaintes avaient été déposées auprès du Commissaire aux langues officielles pour des voyages effectués en 2009.