NOUVELLES
13/01/2014 02:25 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Un autre ex-dirigeant de Sybase se joint au fabricant de téléphones BlackBerry

Le chef de la direction de BlackBerry (TSX:BB), John Chen, a embauché un autre ancien dirigeant de l'entreprise technologique américaine dont il a opéré le redressement.

Eric Johnson, qui a travaillé avec M. Chen au sein de la société californienne Sybase, s'est vu confier le poste de président des ventes mondiales de BlackBerry.

M. Chen a déjà largement modifié la composition de la haute direction de BlackBerry depuis qu'il s'est joint au fabricant de téléphones intelligents, en novembre, en tant que président du conseil et chef de la direction par intérim.

Il a attiré chez BlackBerry pas moins de trois autres dirigeants qui ont travaillé avec lui pendant ses 15 années passées chez Sybase, entreprise dirigée par M. Chen entre 1998 et octobre 2012, deux ans après sa vente au géant allemand du logiciel SAP, en échange d'une somme de 5,8 milliards $ US.

Jusqu'à récemment, M. Johnson était premier vice-président et directeur général de la section des bases de données de SAP.

Le mois dernier, M. Chen a procédé à l'embauche de deux autres ex-dirigeants de SAP, un fabricant de logiciels, dans le but de consolider la stratégie et les activités de mise en marché de BlackBerry.

M. Chen a succédé au chef de la direction Thorsten Heins, dont le départ a été annoncé dans la foulée d'un programme prévoyant la mise à pied de 40 pour cent des effectifs de BlackBerry, soit environ 4500 employés.

Les actions de BlackBerry ont augmenté de plus de 30 pour cent depuis l'embauche de M. Chen.

À la Bourse de Toronto, lundi après-midi, le titre de BlackBerry valait 9,14 $, en baisse de 42 cents, soit un peu plus de quatre pour cent par rapport à son précédent cours de clôture.