NOUVELLES
13/01/2014 11:22 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Plein gaz pour les constructeurs haut de gamme allemands

Les champions mondiaux de la voiture haut de gamme, les constructeurs allemands BMW, Audi et Mercedes-Benz, ont une fois de plus enregistré des ventes annuelles record, alimentées par leur succès en Chine et aux Etats-Unis.

BMW a officiellement clos la compétition sans merci à laquelle se sont livrées les trois marques en 2013 en publiant lundi ses chiffres. Le munichois reste le maître du premium au niveau mondial après avoir réalisé "le meilleur mois de décembre de son histoire" et écoulé 1,66 million de voitures au logo bleu et blanc sur l'année.

Sa gamme de berlines et coupés Série 3 ainsi que sa Série 5 ont constitué le gros des ventes, ses 4x4 citadins (SUV ou crossover) X1 et X3 participant également à ces bons résultats.

La marque à l'hélice enregistre une progression de 7,5% sur un an et maintient ainsi à bonne distance ses rivaux.

Sa concurrente Audi, bavaroise comme elle, reste sur la deuxième marche du podium, avec 1,58 million de voitures vendues, soit 8,3% de plus qu'en 2012. Le constructeur avait prévenu en juillet qu'il atteindrait bien avant l'heure le seuil de 1,5 million de voitures vendues par an qu'il s'était fixé pour 2015.

Il a été particulièrement aidé par sa nouvelle famille de modèles A3 et ses SUV Q3, Q5 et Q7.

La marque Mercedes-Benz, propriété du constructeur stuttgartois Daimler, demeure à la traîne mais signe la plus forte progression (10,7%), avec 1,46 million de voitures vendues. L'année passée a été marquée par une demande notable pour ses modèles compacts (Classe A, Classe B et coupé CLA) et par le lancement de ses nouvelles berlines Classe S et Classe E.

A mi-chemin entre le premium et l'ultra-luxe, l'allemand Porsche a connu son meilleur cru en livrant plus de 162.000 véhicules, parmi lesquels des exemplaires de la mythique sportive 911 et du 4X4 citadin Cayenne. Sa performance ainsi que celle d'Audi ont contribué à la hausse des ventes de leur maison-mère commune, le géant européen Volkswagen.

Pour tous ces constructeurs, les ventes ont été tirées par l'appétit des consommateurs chinois et américains, alors que le marché européen demeure difficile.

Croissance plus que proportionnelle

La Chine, premier marché automobile au monde, est devenu en 2013 le premier débouché du groupe BMW devant les Etats-Unis.

Celui-ci y a enregistré avec les marques BMW et Mini une croissance de près de 20% à plus de 390.000 unités.

Audi le devance encore sur ce terrain, avec 492.000 unités vendues et une augmentation de 21%.

Mercedes est clairement dépassé (+11% à 218.000 unités) mais se rattrape largement sur ses rivaux aux Etats-Unis.

Grâce à leur présence à l'international, les trois grands noms du premium parviennent à faire face à la morosité du marché européen, sur lequel seul Mercedes a progressé. Et brillent un peu plus chaque année.

"Les fabricants haut de gamme allemands progressent deux fois plus vite que le marché mondial" depuis 2010, relève ainsi une étude du centre de recherche allemand sur l'automobile CAM.

D'après Stefan Bratzel, directeur de cet institut interrogé par l'AFP, ce tour de force ne tient pas seulement à l'importante internationalisation des constructeurs, mais aussi à leur "avance technologique", leur "bon positionnement" avec une large palette de produits comprenant les SUV, et leur "très bonne image" associée au savoir-faire industriel allemand.

Selon lui, 2014 pourrait permettre de rebattre les cartes. Si BMW devrait encore rester loin devant Audi et Mercedes, la marque à l'étoile pourrait rattraper celle aux anneaux.

"2013 a été une bonne année pour Mercedes", souligne le spécialiste automobile, et "cela va devenir difficile pour Audi de le maintenir à distance alors qu'il ne présentera lu-même pas de nouveau modèle" produit à grande échelle cette année, explique-t-il.

Mercedes-Benz, qui souhaite ravir d'ici 2020 le trône de numéro un du segment, abandonné à BMW en 2005, a prévu de poursuivre son offensive en 2014 avec une nouvelle Classe C et son premier crossover, le GLA.

esp/oaa/gib

BAYERISCHE MOTOREN WERKE AG

VOLKSWAGEN

DAIMLER