NOUVELLES
13/01/2014 01:31 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Nouveau meurtre d'un jeune rappeur à Medellin

Un collectif culturel de Medellin a annoncé lundi un nouveau meurtre d'un jeune rappeur dans la seconde localité de Colombie, où plusieurs artistes promouvant la paix sont devenus depuis plusieurs années la cible de gangs criminels.

La victime, Juan Camilo Giraldo, un adolescent de 14 ans, est mort dimanche, deux jours après avoir reçu une balle dans la tête, a indiqué le collectif "Graines du futur", dont il était membre.

Cette agression s'est produite dans le quartier "Comuna 13", l'un des secteurs les plus sensibles de la ville (située à 250 km au nord-ouest de Bogota) où opèrent différentes bandes, qui ont émergé après la disparition des grands cartels de cocaïne de Medellin dans les années 90.

La fin de ces cartels a commencé avec la mort du célèbre baron de la drogue Pablo Escobar, abattu par un commando d'élite de la police en 1993.

Le collectif culturel a précisé n'avoir pas de précisions sur les circonstances de la mort de l'adolescent.

"Tout ce que nous savons, c'est que c'est un jeune de la ville, pas seulement de la +Comuna 13+ et que cela fait un bon moment qu'on assassine des jeunes dans cette ville et dans ce pays", a déclaré à l'AFP un de ses responsables.

Au cours des dernières années, des dizaines de jeunes rappeurs et artistes ont été abattus à Medellin, alors que ces victimes menaient à travers leur musique des campagnes en faveur de la paix dans ce pays rongé par un demi-siècle de conflit armé avec des guérillas, des milices paramilitaires et des trafiquants de drogue.

Selon les données officielles de la ville, capitale de la région d'Antioquia, un taux d'homicide de 38,1 pour 100.000 habitants y a été enregistré en 2013.

lda/pz/jeb