NOUVELLES
13/01/2014 07:46 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Le pape déplore l'avortement et l'indifférence envers les migrants

CITÉ DU VATICAN, Italie - Le pape François a critiqué l'avortement et l'indifférence envers les migrants, lundi, lors d'un discours prononcé devant les ambassadeurs accrédités auprès du Saint-Siège.

Parlant de l'avortement, il a déploré que des êtres humains soient jetés comme s’ils étaient des choses non nécessaires.

Il s'en est pris à la «culture du jetable» qui gaspille non seulement la nourriture ou les biens superflus, mais aussi les êtres humains.

Abordant les conflits et situations dramatiques dans le monde, le pape a réclamé un meilleur respect des migrants et dénoncé la persécution des chrétiens en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient.

Le pape a mentionné que l'Italie devrait en faire plus pour les migrants et s'occuper généreusement des plus faibles et des plus vulnérables.

Il a souligné que des milliers de personnes tentaient chaque année des voyages risqués à travers la Méditerranée dans des embarcations de fortune, se dirigeant vers l'Italie et d'autres pays de l'Union européenne, et que des centaines d'entre eux mouraient en cours de route.