NOUVELLES
13/01/2014 11:34 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Le cinéma québécois obtient plus de la moitié des nominations aux Écrans canadiens

Les films Enemy (Denis Villeneuve), Le démantèlement (Sébastien Pilote) et Gabrielle (Louise Archambault) obtiennent le plus de nominations en vue du gala des Écrans canadiens, qui se tiendra le 9 mars prochain.

Les prix Écrans canadiens récompensent les meilleures productions du cinéma francophone et anglophone ainsi que celles de la télévision et des médias numériques anglophones au pays.

Pour une deuxième année, le cinéma québécois fait très bonne figure en obtenant plus de la moitié des nominations.

Enemy part favori alors qu'il est cité à 10 reprises. Il est rejoint dans la catégorie du meilleur film par Le démantèlement, Empire of dirt, The f-word, Gabrielle, The grand seduction, Maïna et Tom à la ferme.

Tom à la ferme (huit nominations), Gabrielle (six), Maïna (six) et Le démantèlement (cinq) font également bonne figure.

Denis Villeneuve, Xavier Dolan (Tom à la ferme), Pedro Pires et Robert Lepage (Tryptique), Michael Dowse (The f-word) et Sébastien Pilote se disputeront le prix de la meilleure réalisation.

Chez les interprètes, la catégorie du meilleur premier rôle masculin regroupe Gabriel Arcand (Le démantèlement), Jake Gyllenhall (Enemy), Daniel Radcliffe (The f-word) et Brendan Gleeson (The grand seduction).

Isabelle Guérard (Rouge sang) et Gabrielle Marion-Rivard (Gabrielle) ont quant à elle été nommées dans la catégorie du meilleur premier rôle féminin.

Du côté de la télévision anglophone, Bomb girls, Being human, Time of death et World without end obtiennent une nomination.

Chez les nouveaux médias, la websérie Burgundy jazz est en nomination.

Les prix Écrans canadiens seront diffusés sur les ondes de CBC le 9 mars à 20 h.