NOUVELLES
13/01/2014 01:23 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Explosion d'un oléoduc en Chine: Sinopec versera des compensations

Le géant pétrolier chinois Sinopec s'est engagé à verser des dommages et intérêts après que les autorités ont conclu à sa responsabilité partagée dans l'explosion meurtrière d'un de ses oléoducs l'an dernier dans l'est de la Chine.

La société publique, cotée à la bourse de Hong Kong, a promis dans un communiqué dimanche d'assumer sa "part dans les compensation".

Une enquête officielle a évalué que l'accident avait causé une "perte économique directe" de 751 millions de yuans (90 millions d'euros).

La firme d'Etat ignore quelle somme sera versée aux victimes et à leurs proches.

L'accident survenu le 22 novembre avait fait 62 morts et dévasté un quartier du port de Qingdao. La déflagration avait été très puissante, retournant des voitures et endommageant sévèrement des axes routiers.

Un rapport d'enquête dévoilé jeudi a conclu à la responsabilité partagée de Sinopec et des autorités locales de Qingdao.

Plusieurs heures avant la catastrophe, une fuite avait été constatée sur cet oléoduc propriété de Sinopec, et l'explosion s'était produite au moment où des ouvriers tentaient de colmater cette fuite.

L'explosion avait également fait 136 blessés.

Sept cadres dirigeants de Sinopec et deux fonctionnaires de la ville avaient été interpellés par la police.

Les accidents industriels ne sont pas rares en Chine, souvent en raison du manque de respect des normes de sécurité.

kgo-seb/jh