NOUVELLES
13/01/2014 04:32 EST | Actualisé 15/03/2014 05:12 EDT

Centrafrique: 97 tués depuis début décembre dans une localité isolée du Nord-Ouest (Croix-Rouge)

Au moins 97 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées à Bozoum (nord-ouest), localité isolée de Centrafrique, depuis le 5 décembe dans des violences intercommunautaires, a-t-on appris lundi auprès de la Croix-Rouge centrafricaine.

"A Bozoum, au nord-ouest, la Croix-Rouge centrafricaine a dénombré 97 morts, 107 blessés, et 14.000 déplacés" depuis le 5 décembre, date du début de l'intervention française en Centrafrique, qui a coïncidé avec des tueries interreligieuses dans le pays, a affirmé à l'AFP le président de la Croix-Rouge centrafricaine (CRCA), le pasteur Antoine Mbaobogo. Il a précisé qu'il s'agissait principalement de "civils".

Dans un premier temps, le pasteur avait déclaré que les 97 personnes avaient été tuées depuis vendredi, jour de la démission du président de transition Michel Djotodia.

M. Djotodia, accusé par la communauté internationale de passivité face aux violences interreligieuses qui ont tourné à des tueries de masse, a démissionné sous la pression des dirigeants d'Afrique centrale.

acp-cl/mc/sd