NOUVELLES
13/01/2014 02:36 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Arabie: peine de mort pour un membre d'Al-Qaïda ayant tué six Occidentaux

Un tribunal saoudien a condamné à mort un membre d'un commando d'Al-Qaïda accusé d'avoir tué six Occidentaux en 2004 lors d'un assaut sanglant dans la ville de Yanbu, sur la mer Rouge, a rapporté l'agence officielle saoudienne SPA dimanche soir.

Dix autres membres du commando ayant mené cette attaque ont été condamnés à des peines allant de trois à douze ans de prison, selon l'agence.

Les onze hommes --dont sept frères-- ont été reconnus coupables d'avoir participé à une attaque contre une compagnie américaine dans la ville portuaire de Yanbu (nord-ouest) en 2004, alors que les attentats d'Al-Qaïda secouaient le royaume.

Deux Américains, deux Britanniques, un Australien et un Canadien, ainsi qu'un policier saoudien, avaient été tués lors de l'assaut, ainsi que quatre des assaillants.

L'homme condamné à mort a été reconnu coupable d'avoir fabriqué les explosifs. L'agence n'a pas donné les noms des condamnés, qui ont également été reconnus coupables de possession d'armes et d'avoir financé l'attaque.

Les tribunaux spécialisés dans les affaires de terrorisme ont commencé en 2011 à juger des dizaines de Saoudiens et d'étrangers accusés d'appartenance à Al-Qaïda ou impliqués dans la vague d'attentats qui a secoué le royaume entre 2003 et 2006.

Début janvier, un Saoudien avait été condamné à 30 ans de prison pour tentative d'attentat contre la raffinerie de Yanbu.

Au prix d'une lutte implacable, l'Arabie saoudite avait pu porter des coups sévères au réseau extrémiste et des milliers de suspects avaient été arrêtés. En 2009, les branches saoudienne et yéménite ont fusionné pour donner naissance à Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), actif au Yémen.

bur-lyn/at/cco