NOUVELLES
12/01/2014 10:55 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Soudan du Sud: les rebelles auraient endommagé des installations pétrolières

ADDIS ABEBA, Éthiopie - Un représentant du gouvernement du Soudan du Sud a déclaré, dimanche, que les rebelles avaient lourdement endommagé des installations pétrolières dans l'État d'Unité et qu'ils devraient répondre de leurs actes.

Le ministre sud-soudanais de l'Information, Michael Makuei Lueth, a affirmé que le gouvernement avait repris le contrôle de l'État d'Unité après que ses troupes eurent chassé les forces loyales à l'ancien vice-président Riek Machar de Bentiu, la capitale régionale, vendredi.

La crise actuelle découle des tensions créées par la décision du président Salva Kiir de congédier M. Machar et d'autres membres de son cabinet en juillet. La situation a commencé à se dégrader à la suite d'une bagarre ayant éclaté au sein de la garde présidentielle le 15 décembre, qui a ouvert la voie à des attaques à caractère ethnique.

L'envoyé spécial des États-Unis pour le Soudan du Sud, Donald Booth, a indiqué, dimanche, que les médiateurs participant aux pourparlers de paix visant à résoudre le conflit avaient fait des progrès dans leur tentative pour conclure un cessez-le-feu entre le gouvernement sud-soudanais et les rebelles.