NOUVELLES
12/01/2014 10:05 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Le skieur acrobatique canadien Mike Riddle décroche l'argent en demi-lune

BRECKENRIDGE, États-Unis - Le skieur acrobatique albertain Mike Riddle a fait fi des conditions météorologiques difficiles et a remporté la médaille d'argent en demi-lune, dimanche, au Grand Prix des États-Unis.

Riddle a obtenu une note de 85,2 points, soit 3,8 points de moins que l'Américain David Wise, qui a été couronné sous la neige. Le Français Kevin Rolland a complété le podium.

«Les conditions n'étaient pas idéales, a mentionné Riddle. Il neigeait plutôt fort et la demi-lune était lente. Elle était juste assez bonne pour effectuer une dernière descente.»

Âgé de 27 ans et originaire d'Edmonton, Riddle a indiqué que les conditions l'ont forcé à effectuer sa routine habituelle, incluant un «double 1260» en ouverture et un «switch alley-oop 520» pour mettre fin à sa descente.

«C'est une routine que je connais bien, a expliqué Riddle. La descente que je prépare pour les Olympiques inclut deux autres doubles. Je voulais la faire aujourd'hui (dimanche), mais les conditions ne le permettaient pas.»

Justin Dorey, de Calgary, a pris le sixième rang avec une note de 76,4 et Simon d'Artois, de Vancouver, a suivi en septième place avec 74,4 points.

Dorey est maintenant assuré de remporter le titre de la saison de la Coupe du monde dans cette discipline.

Du côté des dames, l'Américaine Maddie Bowman a fait le nécessaire pour résister à la Japonaise Ayana Onozuka, tandis que l'Australienne Amy Sheehan a obtenu le bronze. Megan Gunning, de Calgary, a été la meilleure Canadienne avec une neuvième position.

Les organisateurs de l'événement ont décidé de présenter la compétition de demi-lune en ski malgré la neige qui tombait. De forts vents les avaient forcés à annuler les compétitions de slopestyle et demi-lune en surf des neiges, samedi.

La prochaine compétition à l'horaire de Riddle aura lieu à Park City, dans le Utah, le 14 janvier, encore une fois dans le cadre du Grand Prix des États-Unis. Il participera ensuite aux X-Games, au Colorado, avant de prendre la direction de Sotchi, en Russie, pour les Jeux olympiques.

«Nous n'avons pas vraiment de pause d'ici les Olympiques, a-t-il noté. Après les X-Games, nous allons avoir deux jours de repos avant de se rendre en Europe pour un camp d'entraînement de l'équipe canadienne.»