NOUVELLES
12/01/2014 01:13 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

Le Japon s'intéresse aux ressources énergétiques du Mozambique

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe, en tournée en Afrique, a souhaité dimanche intensifier les relations avec le Mozambique et a signé une série d'accords économiques, notamment dans le secteur de l'énergie.

D'importants gisements de gaz naturel offshore ont été découverts au Mozambique ces dernières années. Plusieurs entreprises japonaises sont impliquées dans le développement de ces gisements, ainsi que dans celui de gisements de charbon.

Shinzo Abe, accompagné d'une importante délégation de chefs d'entreprises japonais, a rencontré le président mozambicain Armando Guebuza, et déclaré qu'il voulait "élargir la coopération" avec le Mozambique.

M. Abe a évoqué le gaz naturel, l'éducation, les sciences et technologies comme "secteurs de coopération prioritaires".

Les accords signés concernent aussi les secteurs de la santé et de la construction. Malgré ses nouvelles ressources, le Mozambique pâtit toujours d'infrastructures largement insuffisantes, plus de 20 ans après la fin de la longue guerre civile qui a ravagé le pays.

Le Mozambique s'est lancé dans une politique volontariste de développement de ses routes et de ses chemins de fer, indispensables pour augmenter ses échanges économiques.

Malgré des relations anciennes avec l'Afrique, le Japon ne représente que 2,7% des échanges commerciaux de ce continent, contre 13,5% pour la Chine, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans sa tournée africaine, Shinzo Abe s'est déjà rendu en Côte d'Ivoire et sa dernière étape sera l'Ethiopie la semaine prochaine.

str/sk/de/mba