NOUVELLES
12/01/2014 07:58 EST | Actualisé 14/03/2014 05:12 EDT

La première ministre du Bangladesh prête serment après des élections sanglantes

DACCA, Bangladesh - Sheikh Hasina Wajed a officiellement entamé son deuxième mandat consécutif et son troisième au total comme première ministre du Bangladesh à la suite des élections les plus violentes de l'histoire du pays.

Mme Wajed a prêté serment dimanche, soit une semaine après que son parti, la Ligue Awami, eut remporté un scrutin marqué par des affrontements dans les rues, un faible taux de participation et un boycott organisé par l'opposition qui ont laissé peu de doute sur les résultats du vote.

Le président Abdul Hamid a également assermenté 29 ministres et 19 députés.

Ces élections ont été les plus sanglantes à survenir au Bangladesh depuis l'indépendance du pays en 1971 en raison de la tentative d'une coalition menée par l'ancienne première ministre Khaleda Zia pour faire capoter le processus électoral.

Au moins 18 personnes ont été tuées le jour du scrutin et plus de 100 bureaux de vote ont été incendiés.

Sheikh Hasina Wajed a également été première ministre du Bangladesh de 1996 à 2001.