NOUVELLES
11/01/2014 06:28 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Washington appelle la Roumanie à défendre l'indépendance de sa justice

La secrétaire d'Etat américaine adjointe, Victoria Nuland, a appelé samedi la Roumanie et les Roumains à défendre l'indépendance de la justice, mise à l'épreuve ces dernières semaines.

"Une justice indépendante est essentielle pour une démocratie solide et prévisible (...). Les attaques contre l'indépendance de la justice sont donc préoccupantes comme il est préoccupant de voir des hommes politiques de n'importe quel parti contester les fondations de la justice", a-t-elle déclaré à quelques journalistes dont l'AFP.

La visite de Mme Nuland intervient un mois après un "mardi noir" pour la lutte anticorruption: le Parlement roumain avait tenté d'accorder une "super immunité" aux élus afin de les protéger de poursuites pour corruption et de rogner les prérogatives de la justice dans ce domaine.

Le Parlement où la coalition de centre gauche du Premier ministre, Victor Ponta, dispose d'une majorité absolue, avait également tenté d'adopter une grâce controversée qui aurait abouti à la libération d'hommes politiques condamnés pour corruption.

Les Etats-Unis avaient alors dénoncé un "éloignement des principes de l'Etat de droit".

"Le gouvernement nous a assuré aujourd'hui qu'il comprenait les réactions internationales sur ces événements", a indiqué Mme Nuland qui s'est entretenue avec le ministre des Affaires étrangères, Titus Corlatean.

Victor Ponta avait indiqué que son programme était trop chargé pour rencontrer la représentante américaine.

Pour les analystes, une partie de la classe politique roumaine cherche à se protéger d'une justice jugée de plus en plus indépendante et efficace contre la corruption de haut niveau.

Cette semaine, l'ancien Premier ministre social-démocrate, Adrian Nastase, a été condamné une deuxième fois pour corruption et écroué, malgré les critiques de son parti et de M. Ponta contre cette décision.

"Les citoyens roumains ont mené une lutte difficile pour obtenir une justice indépendante et ils ont fait de grands progrès particulièrement au cours des cinq dernières années, je les presse donc de défendre l'indépendance de la justice", a-t-elle ajouté.

L'émissaire américaine a rappelé que les Etats-Unis qui sont engagés dans un partenariat stratégique avec Bucarest souhaitent "une Roumanie la plus forte et la plus irréprochable possible".

Le président de centre droit Traian Basescu a prôné une réunification avec la Moldavie voisine, mais la secrétaire d'Etat adjointe a rappelé que les Etats-Unis soutenaient "la souveraineté et l'intégrité territoriale de la Moldavie et son droit à choisir son avenir".

iw/mr/jh