NOUVELLES
11/01/2014 05:31 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Cyclone sur le nord des îles Tonga, au moins un mort

Le plus puissant cyclone à avoir jamais frappé l'archipel polynésien des Tonga, une destination prisée des touristes, a détruit des villages entiers et fait au moins un mort, ont annoncé dimanche les autorités.

Jusqu'à 70% des maisons et des bâtiments des îles Ha'apai, dans le nord de l'archipel, où vivent 8.000 personnes, ont été mis à terre, a indiqué aux médias le chef de l'armée, Satisi Vunipola.

L'ampleur des dévastations a commencé à être connue dans les premières heures de dimanche, lorsque les communications ont été partiellement rétablies au lendemain du passage samedi de Ian, un cyclone de catégorie 5, la plus élevée.

Le gouvernement a déclaré l'Etat d'urgence.

Les habitants de la principale île des Ha'apai, Lifuka, se sont réfugiés dans des églises. Des vents soufflant à plus de 200 km/h ont balayé les côtes.

"Tout ce qui se dressait sur l'île a été endommagé, qu'il s'agisse d'immeubles, de cultures, de routes ou d'infrastructures", a déclaré Ian Wilson, un responsable des secours néo-zélandais.

Ian est le premier cyclone de catégorie 5 à frapper Tonga.

Le chef de la Croix-Rouge des Tonga, Sione Taumoefolau, a déclaré qu'il était informé d'un décès dans les îles Ha'apai, mais ne disposait pas immédiatement d'informations sur d'autres victimes.

En revanche, il a indiqué que du personnel de la Croix-Rouge se trouvant dans la région lui avait rapporté que la principale île des Ha'apai, Lifuka, était dévastée.

Tupou Ahomee Faupula, du service de téléphonie mobile Digicel, a déclaré qu'un responsable de cette firme dans les îles Ha'apai avait fait état de dévastations massives.

"Il nous a dit que c'étaient les plus graves dommages jamais provoqués par un cyclone" dans les Tonga, a dit cette source. "La plupart des maisons sont rasées, les toits ont été emportés, les arbres et les lignes électriques sont à terre".

La marine des Tonga, un royaume de quelque 170 îles qui compte environ 120.000 habitants, a envoyé deux patrouilleurs vers les Ha'apai, et le site d'information Matangi Tonga a indiqué que le gouvernement examinait la possibilité de solliciter une aide de l'étranger.

Depuis que le cyclone a frappé les Ha'apai, l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont mis en attente des avions et des secours d'urgence.

Ian a été rétrogradé en catégorie 4 dimanche. Le cyclone devait continuer à s'affaiblir en poursuivant sa trajectoire en pleine mer.

bur-cf/lm/plh/mr/gab/jh