NOUVELLES
11/01/2014 12:59 EST | Actualisé 13/03/2014 05:12 EDT

Coupe du monde de ski alpin féminin: Elisabeth Goergl mène un doublé autrichien

ALTENMARKT-ZAUCHENSEE, Autriche - Elisabeth Goergl a mené un doublé autrichien avec Anna Fenninger en descente à la Coupe du monde de ski alpin féminin, samedi, mettant fin à deux ans de disette pour la nation dans cette discipline.

Goergl, championne mondiale en 2011, a inscrit le temps le plus rapide à chaque intervalle, pour un chrono victorieux de 1:47,45, battant Fenninger par 56 centièmes de seconde.

«Je sais que j'ai été extrêmement rapide et ça me satisfait beaucoup, a dit Goergl. Ce qui est encore plus important que la victoire est de bien skier, et c'est quelque chose que je n'ai pas pu montrer la saison dernière.»

L'Allemande Maria Hoefl-Riesch, gagnante deux fois en descente, cette saison, a fini en troisième place, à 63 centièmes de Goergl. Fenninger la devance maintenant par six points au classement général (677 contre 671), avec Tina Weirather du Liechtenstein en troisième position, avec 659 points. Weirather a terminé quatrième samedi.

L'Ontarienne Larisa Yurkiw a terminé sixième, faisant ainsi un grand pas vers Sotchi. Exclue de l'équipe canadienne il y a quelques mois avec l'abandon, par Canada Alpin, du programme des courses de vitesse chez les femmes, Yurkiw a accompli tout un exploit. En se classant sixième, elle obtient une deuxième performance parmi les 12 premières en descente cette saison, ce qui lui permet de répondre au principal critère de sélection olympique fixé par la fédération nationale pour les Jeux de Sotchi.

Marie-Michèle Gagnon de Lac-Etchemin, spécialiste des épreuves techniques, a fini en 29e place, à 2,72 secondes de la gagnante.

Après avoir laissé plané la possibilité d'un balayage autrichien du podium, Nicole Hosp a dû se contenter du cinquième rang.

Fenninger avait une bonne avance avant une erreur coûteuse dans un virage prononcé, près de l'arrivée.

«J'ai pris un trop grand risque, a t-elle concédé. Je n'étais pas prête pour ce virage, et j'ai réalisé après coup que mon avance ne suffirait peut-être plus. Je suis quand même satisfaite de ma journée.»

Hoefl-Riesch totalise 25 podiums en descente, ce qui fait d'elle la seule athlète, homme ou femme, avec autant de médailles aussi bien en descente qu'en slalom.

Lara Gut de la Suisse, qui a prévalu quatre fois cette saison, a terminé en 11e place, un rang devant la Slovène Tina Maze, la championne en titre du classement général.